GAVALDA Anna, 35 kilos d’espoir

Résumé :

Grégoire déteste l’école si fort qu’en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu’il aime, c’est l’atelier de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Quand Grégoire est renvoyé du collège, Léon est furieux. Il est peut-être temps que Grégoire accepte de grandir…

Mon avis :

Depuis le temps que je souhaitais lire la version longue de cet ouvrage, voilà qui est fait ! Je me souviens de cette heure de cantine passée, comme chaque jour, au CDI du collège ouvrant au hasard un Je Bouquine (c’était l’époque où ayant achevé de lire tous les livres disponibles, j’enfilais les BDs, revues et magazines) pour finalement dévorer cette histoire et terminer en larmes. J’avais été épatée et chamboulée par ce court récit. Grégoire était pourtant bien éloigné de moi qui adorais accumuler cours et bonnes notes mais, sans que je sache vraiment dire pourquoi, il m’a pourtant profondément touchée ce jour là. Dès les premières lignes je me suis attachée à lui, je voulais le voir grandir, s’affirmer, trouver sa voie, être heureux. Et malgré les nombreuses autres pages lues depuis, j’ai toujours gardé un souvenir ému de cette lecture. Et vu le nombre d’ouvrages engloutis depuis, il fallait qu’elle m’ait sérieusement plu cette histoire pour que, même bien des années plus tard, je lui garde une place de choix dans ma mémoire !

Je peux tout de suite vous dire que même dix ans plus tard, la magie a opéré et je me suis retrouvée bouleversée par l’histoire de Grégoire. Pourtant j’abordai cette lecture avec un peu d’appréhension : est ce qu’après autant de temps et ayant vu la pièce de théâtre un certain nombre de fois, je ne risquais pas, cette fois-ci d’être un peu blasée, de passer à côté de l’œuvre et de ses personnages ? Eh bien non, j’ai savouré ce roman comme une petite douceur, souriant et versant quelques larmes toujours aux mêmes endroits. Autant, je n’avais pas vraiment aimé Ensemble c’est tout, autant je suis totalement conquise par la contribution d’Anna Gavalda à la littérature jeunesse.

Enfin, ce texte a été adapté en un téléfilm (que je n’ai pas du tout aimé) et en une superbe pièce de théâtre (que je recommande chaleureusement si elle tourne encore).  Petite vidéo sur la pièce :

Bref, c’est frais, drôle, touchant et ça vous regonfle le moral à bloc. Un ouvrage-doudou à lire et relire!

D’autres avis: Lasardine, Liyah, Vero et bien d’autres.

Acheter le livre sur Amazon
Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads

À propos de Méloë

They solve crimes, I blog about it and you'd be lost without me.

Publié le 28 octobre 2010, dans livres, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Est-ce que tu as lu d’autres livres de cette auteure ? Car, je le les conseille vivement !

La parole est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 270 autres abonnés

%d bloggers like this: